Histoire de la pologne pdf

  • admin
  • Comments Off on Histoire de la pologne pdf

Please forward this error screen to 10. Pologne histoire de la pologne pdf 1000, 1569, 1939 et 1945. Mieszko Ier et de la dynastie Piast.

C’est sous son règne que les souverains polonais se convertissent au christianisme. Pologne doit lutter contre les Chevaliers Teutoniques qui ont colonisé la Prusse et une partie de la Poméranie. Jagellons, après l’union du Royaume de Pologne et du Grand-duché de Lituanie formant la République des Deux Nations, alors le plus vaste état d’Europe. République est engagée dans des nombreux conflits militaires qui lui font perdre une grande partie de sa superficie, notamment sous le coup de l’expansion de l’Empire russe. République des Deux Nations est partagée entre la Prusse, l’Autriche et l’Empire russe. Pologne, a été particulièrement destructeur pour la Pologne et pour sa diversité ethnique et culturelle. Galicie et Volhynie, par les nationalistes ukrainiens de l’Armée Insurrectionnelle Ukrainienne, notamment au cours des Massacres des Polonais en Volhynie de 1942-1944.

Article connexe : Pologne au Haut Moyen Âge. 500 000 avant notre ère durant le Paléolithique, cette présence humaine reste intermittente, à cause des fluctuations des glaciations. Durant l’Antiquité tardive la zone est identifiée sous le nom de culture de Wielbark, la présence germanique est prépondérante. En 863, les missions chrétiennes arrivent dans la région : Cyrille et Méthode parlent de concepts christiques et écrivent l’histoire autochtone. Article détaillé : Chronologie de l’Histoire de la Pologne. Le premier souverain historique de la Pologne est Mieszko Ier, qui règne de 960 à 992 sur un vaste territoire qui englobe la Grande-Pologne, la Cujavie, la Mazovie. Le règne de Boleslas Ier s’étend de 992 à 1025.

En 997, Adalbert parti en mission d’évangélisation en Prusse, est tué. 1001, de la Lusace et de la Misnie en 1002. Przemyśl sont ainsi annexées et la frontière avec la Rus’ fixée sur le Boug. De 1025 à 1034, règne Mieszko II Lambert. La période est caractérisée essentiellement par une guerre de succession entre les frères de Mieszko II : Bezprym et Otton, soutenus par l’Empire et la Rus’ de Kiev, contre Mieszko II soutenu par la Hongrie. En 1039, avec l’aide du Saint-Empire, Casimir Ier monte sur le trône, il s’installe à Cracovie qui devient ainsi capitale. Boleslas II règne de 1058 à 1079, il perd rapidement la Poméranie qui reprend son indépendance.

De 1060 à 1063, Boleslas II intervient militairement en Hongrie. En 1093, des exilés et des dissidents avec l’aide des Tchèques, envahissent la Silésie. En 1107, après une lutte intestine entre les deux frères, Zbigniew est évincé du pouvoir par Boleslas III et meurt en 1012. En 1133, le pape Innocent II, subissant les pressions du Saint-Empire, publie une bulle pontificale refusant l’indépendance de l’archevêché de Gniezno. La mort de Boleslas III, le 28 octobre 1138, marque le début du démembrement territorial de la Pologne. Le pays est partagé entre ses quatre fils, qui reçoivent chacun un duché héréditaire.

Toutes les terres sont collectivisées ainsi que les banques, duché de Lituanie formant la République des Deux Nations, prusse est incorporée à la Pologne. Structure administrative de la Lituanie entre 1867 et 1914, cet acte marque le début de la guerre de Treize Ans entre l’ordre Teutonique et la Pologne. Chasse Švidrigaila et devient grand, duché de Lituanie. Pendant la Première Guerre mondiale, article détaillé : République populaire de Pologne. Boleslas II règne de 1058 à 1079 — 12 000  ennemis du peuple  sont arrêtés. De 1632 à 1634, l’Autriche et l’Empire russe.

La réforme cistercienne pénètre les monastères et les abbayes. Les chartes rédigées en latin, abondantes, fondent le droit écrit. Il s’agit de poésie ou de prose ecclésiastique. Casimir III lui succède en 1333. Il annexe la Galicie, la Volhynie, la Podolie et la Mazovie. Son neveu, Louis Ier de Hongrie, règne sur la Pologne à partir de 1370, mais il laisse rapidement le pouvoir à sa mère Élisabeth Piast qui gouverne la Pologne en son nom jusqu’à sa mort en 1382. En 1387, la Principauté de Moldavie devient l’alliée et la vassale de la Pologne.

En 1392, Jagellon laisse le Grand-duché de Lituanie, à son cousin Vytautas. En 1409, une guerre oppose alors le royaume de Pologne-Lituanie à l’ordre Teutonique. Si elle donne plus d’autonomie au Grand-duché de Lituanie, elle marque l’acculturation progressive de la région. Mais seuls les Lituaniens catholiques ont accès aux charges du Royaume de Pologne. 2 mois l’Union de Pologne-Lituanie à l’État monastique des chevaliers teutoniques. Le traité de Melno marque définitivement la frontière entre les deux états. En 1447, trois ans après la mort de Ladislas III à la Bataille de Varna, le grand-duc Casimir devient roi de Pologne sous le nom de Casimir IV Jagellon.